Avions, toujours plus, pour quoi faire ?


                                    

CARPE ET ARAG

Aucun vote pour le moment

Avions, toujours plus, pour quoi faire ?

Du rêve au cauchemar

Voici l’occasion de vous pencher sur le dossier du transport aérien. Le changement climatique s’amplifie de façon dramatique, et l’aviation civile (et militaire) – avec l’informatique – sont des secteurs dont les émissions de CO2 continuent d’augmenter, tandis que les prix des billets s’effondrent.


Comment cela est-il possible?? Le transport aérien international profite d’une défiscalisation totale du carburant et de subventions publiques directes et indirectes nombreuses, bien que méconnues. Les impacts négatifs de l’avion sur l’environnement et la santé sont également le plus souvent ignorés, à commencer par ceux du bruit.

Et tout cela pour quoi?? Pour un week-end en amoureux dans une capitale européenne, devenu l’incontournable des loisirs… Le délire de la vitesse rencontre pourtant de nombreuses limites, à commencer par celles de notre bonne vieille Terre.


À Genève comme ailleurs, les avantages économiques du transport aérien sont très souvent mis en avant?:?or, à y regarder de près, ce n’est pas évident, loin de là… Quant à la gouvernance démocratique du secteur, elle reste à construire, de A à Z.


Remettre l’avion à sa juste place est ce que nos responsables politiques refusent à ce jour d’envisager?: il faut donc les y amener. Tel est l’objectif de ce livre.


Cet ouvrage est le fruit des associations CARPE et ARAG. Leurs sites : www.carpe.ch et www.aragge.ch


PAGES
FORMAT
COLLECTION
N° COLLECTION
ISBN
192 125 x 178 Maxi-pratiques 169 978-2-88953-011-3

8,70 €

Disponible

Voici l’occasion de vous pencher sur le dossier du transport aérien. Le changement climatique s’amplifie de façon dramatique, et l’aviation civile (et militaire) – avec l’informatique – sont des secteurs dont les émissions de CO2 continuent d’augmenter, tandis que les prix des billets s’effondrent.

Comment cela est-il possible?? Le transport aérien international profite d’une défiscalisation totale du carburant et de subventions publiques directes et indirectes nombreuses, bien que méconnues. Les impacts négatifs de l’avion sur l’environnement et la santé sont également le plus souvent ignorés, à commencer par ceux du bruit.
Et tout cela pour quoi?? Pour un week-end en amoureux dans une capitale européenne, devenu l’incontournable des loisirs… Le délire de la vitesse rencontre pourtant de nombreuses limites, à commencer par celles de notre bonne vieille Terre.

À Genève comme ailleurs, les avantages économiques du transport aérien sont très souvent mis en avant?:?or, à y regarder de près, ce n’est pas évident, loin de là… Quant à la gouvernance démocratique du secteur, elle reste à construire, de A à Z.

Remettre l’avion à sa juste place est ce que nos responsables politiques refusent à ce jour d’envisager?: il faut donc les y amener. Tel est l’objectif de ce livre.

Cet ouvrage est le fruit des associations CARPE et ARAG. Leurs sites : www.carpe.ch et www.aragge.ch